L’Hippodrome de Constantinople

l’Hippodrome de Constantinople se trouve à coté de la Mosquée Bleue et de la Basilique Sainte Sophie dans le quartier de Sultanahmet.

l’Hippodrome de Constantinople à Istanbul, il n’en reste que deux obélisques et une colonne en bronze (Colonne Serpentine) mais avec un peu d’imagination et un excellent guide expliquant l’histoire on,s’y croirait !

Hippodrome Constantinople Istanbul

Hippodrome  Istanbul

 

 

L’histoire intéressante de l’Hippodrome de Constantinople, reste et restera une histoire à raconter:

l’Hippodrome de Constantinople a été construit par l’empereur romain SEPTIME SÉVÈRE vers 203 de notre ère, parmi tant d’autre constructions pour l’aménagement de la ville: NEVAROMA (nouvelle Rome) ce nom a été donné pour montrer l’importance économique et politique de cette ville.

Au 4. siècle CONSTANTIN LE GRAND empereur prévoyant, fît libéré le christianisme, à changer le nom de la ville de NOVAROMA en CONSTANTINOPLE (qui veut dire la ville de Constantin) et agrandit l’Hippodrome de Constantinople dans des proportions gigantesques (400 mètre de longueur / 117 mètres de large ; plus que 3 fois et demi la grandeur d’un stade de foot) qui pouvait contenir jusqu’à 70.000 personnes.

Il réalisa ce réaménagement pour attirer toute l’attention du peuple de l’Asie mineur, de la mer noire, des Balkans, de la mer Égée ; il déclara Constantinople comme nouvelle capitale de l’empire romain de l’Orient.

Hippodrome Constantinople Istanbul

l’Hippodrome de Constantinople

Hippodrome Constantinople Istanbul

Hippodrome de Constantinople, Istanbul

 

IMAGINATION: Les chars tournaient au tour deux obélisques, l’entrée était du coté du tramway actuel, à la place de la mosquée bleue on y trouvait le grand palais des empereurs byzantins, la forme de l’Hippodrome de Constantinople était en épingle à cheveux ; ça y est vous les voyez, ces courageux sportifs dans leur jupettes de cuir, debout sur leur chars applaudis par une foule en délire.

Archives et restes des murs de l’Hippodrome de Constantinople que l’on trouve dans le musée Islamique (anciennement le palais d’Ibrahim Pacha) sur la place de l’Hippodrome Istanbul.



Détails de la course à l’Hippodrome de Constantinople: 12 chars en rivalité sur la piste, ils tournaient 7 fois dans le sens contraire des aiguilles du montre, il y avait 4 courses le matin et 4 courses l’après midi, le gagnant était un vrai héros, il remportait énormément d’argent, de pouvoir, de prestige, il était très respecté et important.

Dans les tribunes deux camps supporter adverse,  les verts: Fraction des basses classes, la plus nombreuse souvent provenant de province, égyptiens ou syriens des artisans, des commerçants, qui soutenaient des concepts religieux issus de l’orient.

Les bleus étaient la fraction greco-romaine issu des familles riches, soutenant l’orthodoxie.

Au fils des temps les adversaires  se dotent d’une organisation militaire, et deviennent ainsi de véritables milices, qui  régulièrement s’affrontaient.

Les tensions entre les deux fractions fut à l’origine de plusieurs révoltes mortelles.

En 501: 3000 morts / en 532 ( Sédition Nika ) 80.000 morts.

 


l’Hippodrome de Constantinople a subit une dégradation au fils des siècles, à partir du 6 ème jusqu’au 13 ème siècle 1204 jusqu’à la prise de Constantinople par les croisées qui mettra à terme la course de chars.

Des croisés, jusqu’à 1453 (l’arrivée des ottomans), l’Hippodrome de Constantinople a été abandonné.

A la période ottomane, l’Hippodrome de Constantinople est appelé AT MEYDANI (place aux chevaux) endroit ou des jeux à dos de cheval s’organisent.

La révolte des Janissaires contre les Sultans Ottomans démarre à partir cette place, en 1826  ont y exécuta 30.000 Janissaires sous le règne de MAHMUD II.

A partir de la prise de Constantinople, le visage de l’Hippodrome de Constantinople a totalement changé, les murs, les gradins sont déplacés pour d’autre constructions ; au 16ème / 17ème siècle à la place sera construit Le Palais d’Ibrahim Pacha et La Mosquée Bleue.

L’axe principale de l’Hippodrome de Constantinople sera gardé, à l’heure actuel c’est ce qui reste à voir, les bus de touristes ont remplacé les chevaux ce sont eux qui tournent au tour maintenant !

l'Hippodrome de Constantinople Istanbul

l’Hippodrome de Constantinople Istanbul

 


A visiter à l’Hippodrome de Constantinople:

En venant du coté de La Basilique Sainte Sophie, on peut apercevoir au début de l’axe principale une fontaine du 19ème siècle, édifié à la mémoire de l’empereur Allemand: Wilhelm II, d’où son nom La Fontaine Allemande, construite suivant le style de la néo-renaissance, sur un plan octogonal elle a été structuré en Allemagne, et exportée par pièces à Istanbul ; pour être à sa place d’aujourd’hui, l’intérieur du dôme revêtu de mosaïques repose sur 8 colonnes de porphyre vertes, tout autour des vasques en marbre (d’eau potable).

La Fontaine Allemand l'hippodrom Istanbul

La Fontaine Allemand l’hippodrome Istanbul

Le destin de l’Hippodrome de Constantinople mortuaire auparavant, est devenu de nos jour un endroit de festivités pendant le ramadan, un repas est offert gracieusement tous les soirs pendant 1 mois a celui qui veut, des stands, de l’artisanat, des spectacles s’organisent pendant toute la fête.

L’Obélisque de Théodose de l’Hippodrome de Constantinople : Datant  du 15émé avant J.C (l’obélisque de Théodose) venant de l’EGYPTE du temple de Carnac, mis à la place actuel sur son socle par Théodose.

Elle mesure 25 mètres de haut, écritures hiéroglyphes sur les 4 faces.

l'obélisque de Théodose de l'Hippodrome de Constantinople

l’obélisque de Théodose de l’Hippodrome de Constantinople

 

 

 

 


La Colonne Serpentine de l’Hippodrome de Constantinople:

Un des plus ancien monument d’Istanbul; à l’origine elle était dressée devant le temple d’Apollon à Delphes en Grèce. Datant du 5. siècle avant J.C elle a été construite à partir des armes Perses ramassé par les Grecs après leur grande victoire.

Trois serpents enroulés les uns aux autres forment 26 spirales sur 8 mètres de hauteur. Sur les trois têtes il y avait un trépied en or et une marmite dans laquelle on faisait de la magie. Le trépied et la marmite ont été volés durant le voyage. Vers le 17. siècle les tête ont été coupées, qui valu une superstition qui dit que depuis, la malédiction s’est acharnée sur la ville à cause des têtes de serpents car elle a connu 2 très grands incendies et un tremblement de terre.

Colonne Serpentine l'Hippodrome de Constantinople

Colonne Serpentine de l’Hippodrome de Constantinople



 

 

 

La Colonne de Constantin Murée de l’Hippodrome de Constantinople

fût construite au 4 émé siècle par CONSTANTIN en bloc de pierres, au 10 éme elle a été recouverte de bronze d’orée et pillé par les croisées au 13 éme, aujourd’hui le bronze a disparu. L’Hippodrome de Constantinople est intérêt touristique qui attire chaque année des millions de visiteurs de tous les pays du monde. La visite de l’Hippodrome de Constantinople Istanbul vous sera plus claire et compréhensible si elle est expliquée par un guide qui vous parlera des anecdotes, de l’histoire, après à vous d’imaginer. Sinon cet endroit  restera une visite sans grands intérêts, pour vous.

l'Hippodrome de Constantinople Istanbul

l’Hippodrome de Constantinople Istanbul

 

Bonne Visite de L’Hippodrome de Constantinople à Istanbul.

 

 

2 comments

  1. Pingback: L’essentiel d’Istanbul en 3 jours – Visite guidée à la carte à Istanbul, blog de voyage sur İstanbul pour tous les bons plans.

  2. Pingback: Excursion 1 jour à Istanbul, Découverte De La Vieille Ville – Visite guidée à la carte à Istanbul, blog de voyage sur İstanbul pour tous les bons plans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.