Traverser la rue à ISTANBUL

Traverser une rue à Istanbul, mieux vaut avoir prit des cours d’acrobatie !

ANTALYA’DA 'YAYA ÖNCELÝKLÝ KENT PROJESÝ' HAYATA GEÇÝRÝLDÝ. KONYALTI CADDESݒNDE YAYA ÖNCELÝÐÝNÝ ÖN PLANA ÇIKARAN UYGULAMALI EÐÝTÝMLER ÝLE SÜRÜCÜ VE YAYALARIN BÝLÝNÇLENMESÝ AMAÇLANIYOR. (ÝSA AKAR/ANTALYA-ÝHA)

IMPORTANT les piétons ne sont pas du tout prioritaire en TURQUIE !
Il y a des passages piétons certes au sol, mais en décoration, très rare sont les gens qui y traversent.
Ne forcez pas, la voiture préféra vous écraser que de vous laisser passer.
Traversez à la turc, slalomer n’importe ou n’importe comment, à croire que les turcs soient nés avec des yeux derrière la tête.
VIGILANCE, VIGILANCE.
Ne pas se fier aux feux tricolore, il peut y avoir des daltoniens Il faut attendre l’arrêt totale des voitures ou traverser accroché au bras d’ un autochtone. Les véhicules y vont en force sont  imprévisibles.

ATTENTION rare sont les règles routières  respectées;  les stops, les clignotants, la sécurité sont en option … Et pourtant dans ce chaos ça roule; piétons, véhicules, chiens, chats, tout le monde avance, tout  le monde trouve sa place !

Personne ne s’énerve, les gens restent calme, de toute façon c’est comme ça, il faut y aller.

Ça klaxonne, ça klaxonne !!! Les voitures, les bus, les minibus ….. c’est la symphonie de Mozart ”La Marche Turque”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.