Le sport à Istanbul

Istanbul, ville du sport

Que les sportifs se réjouissent, bien qu’Istanbul soit une mégalopole, il s’agit d’un trésor pour pouvoir mouiller son maillot ! Même en vacances, les amoureux de l’effort physique vont être ravis.

Istanbul n’a rien à envier aux autres grandes métropoles du monde en ce qui concerne les infrastructures sportives. Istanbul est un terrain de sport à ciel ouvert. Tout est installé de façon à ce que vous vous entraîniez en toute sécurité. Dépensez-vous dans un décor somptueux comme le Bosphore, la forêt ou la mer de Marmara. Il s’agit là d’atouts majeurs pour exercer votre discipline favorite dans la joie et la bonne humeur.

Le bord de mer à Bostanci (rive asiatique) est parfait pour un bon footing

Moda (rive asiatique) est un havre de paix à Istanbul pour venir se dépenser

Le gouvernement a trouvé le moyen de combattre l’obésité et la sédentarité. Il a  construit des aires de complexes sportifs extérieurs qui sont accessibles à tous, pauvres ou bien riches. Tout le monde y a droit et ce à toutes les heures, 7 jours sur 7 depuis plus de 10 ans.

Le parc d’Otagtepe apporte une vue magnifique sur Istanbul en plus d’être un bon endroit pour s’adonner au sport

Fatih Anit Parki, un paradis pour les enfants et les sportifs

Les différents types de sport à Istanbul

Des pistes de course, de vélo et de marche se sont propagées comme une traînée de poudre sur les bords du Bosphore, de la mer de Marmara ou mer noire. Ils sont assaillis les week-ends. Ces infrastructures sportives sont une enclave à l’effervescence d’Istanbul. Il s’agit aussi d’une sacrée opportunité pour s’exercer seul, entre amis ou en famille. Et ce de façon gratuite !

On trouve des terrains extérieurs de football, volley, basket et tennis qui sont fréquentés régulièrement par les jeunes qui habitent les quartiers d’Istanbul. Il s’agit pour eux d’un moyen supplémentaire pour évacuer le stress et pouvoir s’amuser en pratiquant un sport. A titre gratuit, une fois de plus.

Pour les personnes qui recherchent plus de dynamisme collectif et de régularité, les salles de sport se sont au fil des années démocratisées, il s’est instaurée une compétition entre les propriétaires à Istanbul. C’est à celui qui offrira le lieu le plus spacieux, échelonné, riche en cours collectifs et plus à la pointe de la technologie. Ce n’est pas pour en déplaire aux accrocs à l’effort !

Il existe aussi des petits salons de sport de quartier peu onéreux et plus conviviaux, qui proposent des cours à effectifs réduits comme les pilates, le yoga… un bon plan pour ces dames.

Pas seulement les locaux mais aussi les vacanciers et personnes de passage à Istanbul sont choyés dans les hôtels. Il n’est pas rare d’y trouver une salle de sport toute équipée. On peut aussi faire la demande d’un coach privé.

L’hôtel Hilton à Kozyatagi propose une salle de sport entièrement équipée : sauna, jacuzzi, hammam, cours de sport privés ou collectifs

En forêt (toujours à Istanbul !) existent des parcours de santé qui font la joie des athlètes. Egalement de tous ceux qui veulent tout simplement se balader pour respirer le grand air frais à deux pas de la cohue citadine.

La forêt de Belgrade, située dans le quartier de Sariyer est un paradis pour les coureurs et randonneurs

Par ailleurs, de nombreux salons de sports en tous genres ont éclos et envahi la ville. Comme le karaté, judo, boxe, danse… tout ce que l’on peut trouver dans n’importe quelle grande ville du monde.

Les sports extrêmes ont également pris de l’ampleur. Le parapente, le vol libre et le parachute sont des sports de plus en plus pratiqués par les adhérents internationaux aux sensations fortes.

Vous pouvez également faire du sport de loisir tel que le karting, l’accrobranche et l’escalade. Il se trouve qu’Istanbul offre également quelques pistes et terrains aux amoureux de ce genre de sport.

Les pistes de karting sont nombreuses à Istanbul

Faire du cheval à Istanbul c’est aussi possible. Les clubs sont un peu excentrés du centre des intérêts touristiques de la ville mais offrent l’opportunité de monter à cheval en balade ou en cours. Ce sport reste ici un tantinet pompeux. Dans la plupart des cas, les lads sont aux petits soins. Vous ne préparez pas votre cheval vous-même, on le fait pour vous. Tout est fait pour que vous n’ayez qu’à monter et descendre. Ce sport est plus accessible à l’élite stambouliote. Toutefois, il s’agit d’un sport commun à Antalya et en Cappadoce.

Les clubs d’équitation sont nombreux à Istanbul

 

Il est même possible de faire du ski à deux heures d’Istanbul ! Il s’agit d’un gros avantage pour les Stambouliotes. A Bursa, une station du nom de “Uludag”. Bien qu’elle ne soit pas très grande,  elle donne une réelle chance de pouvoir passer un bon week-end et de pratiquer les sports de neige comme la luge et le snowboard.

Un week-end sportif à Uludag, seulement à deux heures d’Istanbul

 

Aussi, de nombreux festivals sportifs s’organisent à Istanbul : marathon, course de voile, traversée à la nage du Bosphore, en passant par le festival de la Zumba, des tours à vélo, grand prix de la formule 1… ils attirent de plus en plus de monde chaque année.

Le marathon annuel d’Istanbul attire toujours plus de monde

 

Enfin, le football en Turquie est une deuxième peau. Enormément de matchs ont lieu chaque semaine dans les stades de la ville d’Istanbul. Il s’agit d’une réelle industrie, profitez-en pour être spectateur d’un match lors de votre passage dans cette ville footballeuse à souhait !

Le stade Vodafone accueille les rencontres du Besiktas JK

Vous l’aurez compris : le sport à Istanbul et en Turquie en général occupe le cœur des habitants.

Séverine K.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.