Istanbul pendant le Ramadan

Comment se passe le mois du Ramadan à Istanbul ?

 

Pendant le Ramadan à Istanbul, les pratiquants prient, se rendent visite, aident ceux qui en ont besoin et font preuve de partage. C’est la raison pour laquelle le ramadan à Istanbul est avant tout un mois de spiritualité pour les musulmans. Le jeûne, dont le but est de purifier le corps et l’âme et de raffermir la volonté de l’homme contre les plaisirs corporels et temporels, est l’un des cinq piliers de l’islam.

Les musulmans jeûnent à partir de l’âge de l’adolescence (sauf les malades, les personnes qui voyagent, les enfants et les femmes enceintes). Ils ne mangent pas, ne boivent pas, ne fument pas, n’ont pas d’actes sexuels, du lever au coucher du soleil. Tous ces sacrifices font du Ramadan un mois sacré pendant lequel les musulmans se purifient et se sentent plus proche du Dieu – le ramadan à Istanbul.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN - le ramadan à Istanbul

Istanbul pendant le Ramadan – le Ramadan à Istanbul

Le moment attendu à Istanbul par les pratiquants : L’Ezan

Les invitations sont courantes pendant le Ramadan à Istanbul comme partout en Turquie. On peut être invité par les membres de la famille, les amis ou les voisins pour un moment de convivialité et de partage.

A l’heure de la rupture du jeûne, les tables des restaurants se remplissent et à la maison, on se rassemble autour de la table en attendant le muezzin qui chante «l’ezan», l’appel à la prière du soir qui annonce la fin du jeûne et le début de l’«iftar». Des coups de canons sont également tirés pour informer les jeûneurs qui sont loin des Mosquées – le ramadan à Istanbul

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Istanbul pendant le Ramadan – le Ramadan à Istanbul

Question repas, il n’y a pas de plat préparé spécialement pour le mois de Ramadan mais il existe plusieurs aliments qui sont particulièrement consommés pendant le ramadan, comme le pain plat et rond, «pide», doré au jaune d’œuf, ainsi que les dattes.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Istanbul pendant le Ramadan

Souvent, pour finir le jeûne, on commence par boire un verre d’eau ou manger des dattes avec des olives, comme le faisait le prophète Mohammed. Juste après, l’on déguste une grande variété de soupes , des grillades de viandes rouges et blanches accompagnées de riz ou de blé concassé en pilav «bulgur», de la salade, avant de servir un dessert, comme le fameux «baklava» ou encore le dessert du ramadan, le «güllaç».

Gullaç, ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Güllaç, Istanbul pendant le Ramadan

Autrefois, les personnes riches, ou ceux qui avaient un poste important au gouvernement, préparaient dans leur résidence des tables d’iftar ouvertes au peuple. Cette coutume est aujourd’hui préservée : les tentes de ramadan se trouvent aux  quatre coins d’Istanbul, à Sultanahmet, Eyüp, Fatih, Laleli, Beşiktaş, Kadıköy etc… pour distribuer gratuitement les repas de rupture du jeûne.

Istanbul pendant le Ramadan – le Ramadan à Istanbul

Le Sahur à Istanbul, le repas du matin à Istanbul au son du tambour

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Istanbul pendant le Ramadan – Le Ramadan à Istanbul

“Sahur” est le repas du matin et se mange avant le lever du soleil et le chant du muezzin. Le ramadan à Istanbul – chaque jour à trois heures du matin, les «Ramazan Davulcusu» frappent du «Davul» (tambour) pour inviter les musulmans à manger. Ils battent des rythmes variés accompagnés par un «mani», autrement dit, un couplet de rimes.

Cette coutume existe depuis le temps où les réveils n’existaient pas encore ! Le premier jour de la fête de rupture, «Bayram», les Ramazan Davulcusu repassent par le quartier où il a travaillé, pour visiter toutes les maisons et demander de l’argent pour le travail qu’il a effectué pendant le mois de Ramadan à Istanbul

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Istanbul pendant le Ramadan – Le Ramadan à Istanbul

Si les journées sont souvent très calmes à Istanbul pendant le Ramadan, les soirées ne manquent pas d’animation partout dans la ville.

L’appel à la prière du soir, qui autorise les fidèles à cesser le jeûne est bien sûr la plus spectaculaire. Profitant de l’air frais du soir, les Stambouliotes se réunissent sur les places, sur les terrasses des restaurants. Les assiettes et les verres sont retournés, les paniers bien fermés. Dès que le muezzin entame la prière autorisant tout le monde se met à manger. Le moment le plus émouvant de la journée : le partage…

Istanbul pendant le Ramadan – le Ramadan à Istanbul

C’est aussi une période pendant laquelle les pratiquants musulmans à Istanbul se font un devoir de rencontrer, d’accueillir et de discuter avec les voyageurs étrangers.

De nombreuses familles ont fait preuve d’une incroyable hospitalité en nous invitant à prendre un thé, même à leur domicile (malgré la barrière de la langue…).

 

5 infos rapides sur le Ramadan :

► Il dure 30 jours
► Le jeûne dure du lever au coucher du soleil. Il est donc autorisé de manger entre le coucher du soleil et le lever de celui-ci
► Il faut s’abstenir de boire, manger, MAIS AUSSI d’avoir des pensées néfastes, de penser ou faire l’acte de fornication et dire des ragots, rire de quelqu’un, injurier.
► Les personnes âgées, malades, enceintes ou ayant des circonstances atténuantes n’ont pas l’obligation de jeûner.
► C’est le mois de la modération, il faut éviter l’excès dans la nourriture mais aussi les achats, la vanité, etc.

3 mots à savoir:

► Sahur – Le moment où le jeûne commence (dans la nuit)
► Iftar – Le moment où il faut rompre le jeûne (dans la soirée)
► Teravih Namazi – Le nom de la prière prononcée le soir

Les 3 questions les plus importantes sont les suivantes :

1 – Les restaurants sont-ils fermés ?
2 – Peut-on manger ou boire dans la rue ?
3 – Faut-il se couvrir la peau (surtout les femmes) plus que d’habitude ?

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Istanbul pendant le Ramadan

 

Voici les réponses à vos questions sur le Ramadan à Istanbul :

 1 – Les restaurants ne sont bien entendu pas fermés en journée, et surtout pas en soirée. Ils sont moins fréquentés que d’habitude, il se peut même que certains ferment quelques heures en après-midi (souvent le cas en Anatolie), mais en général, les restaurants sont toujours ouverts.

Ce qu’il faut savoir à Istanbul pour le Ramadan :

Le ramadan est aussi un business dont les restaurateurs ne se privent pas de profiter. Donc les soirs de ramadan, grand nombre de restaurants mettent en place des menus appelés “Iftar menusu“. Il s’agit un menu fixe qui est servi à l’heure exacte où les jeûneurs rompent leur jeûne.
Il est composé d’une multitude d’entrées, de plats, de desserts, d’accompagnements, et boissons etc. Et bien entendu, quand on prend le menu, on doit tout manger. En réalité, vous pourriez manger pour 4 avec un de ces menus, mais il est fixe, et juste pour une personne. Bien entendu, son prix va en conséquence… De 70 à 180 TL le menu, tout compris, pas d’alcool, cela va de soi.

2. Manger ou boire dans la rue n’est pas un crime à Istanbul pendant le ramadan, vous n’aurez donc pas de problème. Cependant, je vous conseille d’éviter de boire au nez des gens (dans le métro ou le bus par exemple). Vous ne pouvez pas savoir si celui en face de vous jeûne et pour peu qu’il jeûne, mieux vaut ne pas lui faire envie, c’est péché !

3. A Istanbul, habillez-vous comme bon vous semble, les turcs le font bien volontiers. Si par contre vous êtes dans une ville localisée en plein centre de la Turquie, attention de ne pas avoir un short trop court.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.