Peut-on boire de l’alcool en Turquie à Istanbul?

En Turquie l’alcool est présent un peu partout, dans les restaurants, dans des épicier (on peut voir le panneau Tekel – ces eux qui ont le droit de vendre de l’alcool à Istanbul et sur toute la Turquie) sauf ceux qui sont à proximité d’une mosquée ou d’une école (la licence de vente ne leur est pas délivrée), dans les hôtels, les clubs, même on trouve à Istanbul à Izmir et à Antalya des quartier entiers où on y va boire (Kadikoy, Basiktas, Balikpazari, Asmalimescid etc…). L’ambiance y est très festive – Peut-on boire de l’alcool en Turquie? 

Est-ce que l’alcool est libre en Turquie?

La Turquie est un pays de confession majoritairement musulmane mais la république qui a été fondé en 1923 et la vente et la consommation de l’alcool est libre et peut être consommé à partir de 18 ans l’âge de la majorité. Homme et femmes confondus. C’est un de rare pays musulman où les gens peuvent boire sur les terrasses.
*À consommer avec modération
La vente d’alcool en boutique est toutefois réglementée, le client doit avoir 18 ans sous présentation d’une pièce d’identité. Le petit commerçant tels que les “Tekel” ne doivent normalement pas vendre d’alcool après 22h00 jusqu’à 6h00.
Quelques lois dans le pays depuis quelques années ont vu le jour. Le floutage dans les films et séries à la télévision, les avertissements sur les bouteilles notamment pour les femmes enceintes et la limite d’âge autorisée. Ainsi que des spots publicitaires avertissant des méfaits de l’alcool.
Peut-on boire de l'alcool en Turquie, à Istanbul?
Peut-on boire de l’alcool en Turquie, à Istanbul?

En Turquie pendant le Ramadan, les restaurants, les commerçants restent ouverts comme d’habitude et il est donc possible de boire un verre également mais attention c’est possible de boire alcool seulement dans certains régions, en Anatolie centrale, à la mer noire, l’est et au sud-est de la Turquie au mois de ramadan on trouve très peux de restaurant ouvert et on ne peux pas boire de l’alcool à l’extérieur.

L’alcool peut être consommé contrairement à d’autre pays musulmans en terrasse, sans aucun souci. Il n’est absolument pas mal vu d’être femme et de boire un verre en Turquie.
La limite autorisée de consommation d’alcool en Turquie s’élève à : 0,05 %.
L’amende sera de 700 TL si infraction et interdiction de conduire pendant 6 mois.
Pour ceux dépassant 0,1%, ils seront passibles de 2 ans d’emprisonnement.
Il existe des rues entières de pubs et bars dans beaucoup de quartiers à Istanbul, comme Kadiköy, Taksim, Nişantaşi, Beşiktaş… où l’alcool coule à flots.
 Alcool en Turquie est il libre
Alcool en Turquie est il libre
L’alcool le moins cher du pays est la bière. La “happy hour” existe dans quasiment tous les bars.
Suivi du Rakı (alcool local turc), le vin peut être cher voire très cher suivant le lieu dans lequel il est consommé.
Les autres alcools comme whisky, vodka…sont coûteux dû à leur importation et les taxes requises.
* À consommer avec modération
Prix alcool en Turquie
1 litre de Raki entre 205 tl – 226 tl (30€)
la bière entre 12tl – 20 tl (2-3€)
le vin 30 tl – 150 tl (4 – 20€)
En Turquie il est de coutume de se retrouver autour d’un verre, tout niveau social confondu, du bourgeois au plus modeste. Prendre du plaisir, faire la fête, c’est boire !

Leave Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.